Vous êtes ici: Notre Histoire >> Le mot du fondateur

Le mot du fondateur

Ce que nous pensions n’être qu’un « one shot » allait devenir le début d’une belle et longue aventure.

 

Le 4 décembre 1988, Jacques Lippe et moi montions sur une scène improvisée dans l’écurie de la « Cité Ballant », qui devenait à cet instant « Le Théâtre de la Valette ».
Le Théâtre de la Valette, à l’époque et toujours aujourd’hui, est situé à Ittre, au centre géographique ou topographique de la Belgique. Les années ont passé, (plus d’1/4 de siècle) et l’aventure continue !

 

Nous avions inventé, sans nous en rendre compte, un nouveau concept : le plaisir du théâtre aux champs où le tourisme, l’art et la gastronomie se conjuguaient pour le plaisir du spectateur.

 

Pendant toutes ces années, j’ai invité et accueilli les artistes les plus talentueux de notre génération : Jacques Lippe, Jacqueline Bir, André Debaar, Fernand Abel, Gérald Marty, Suzanne Colin, Jean-Claude Frison et tant d’autres. Beaucoup de jeunes talents y ont aussi fait leurs premiers pas : Virginie Efira, Clément Manuel, Fabrizio Rongione, Benoît Strulus,…

 

Nous avons aussi fait appel à des metteurs en scènes exigeants qui ont haussé la qualité de nos productions : Adrian Brine, Frank Dunlop, Albert André Lheureux,

 

Nous avons représenté la Belgique en Europe et sur le continent américain. Grâce au Théâtre de la Valette, j’ai accompli la plupart de mes rêves.

 

Le 9 mai de cette année, le conseil d’administration a désigné Benoît Strulus pour me succéder ; c’est le meilleur choix et je m’en réjouis.

 

Aujourd’hui, j’abandonne la barre mais je ne quitte pas le navire ; je serai quelque part dans un coin, discret, mais toujours présent et attentif.

 

Vas-y Benoît ! Hisse la grand-voile ! Sois confiant : tu ne seras jamais un capitaine abandonné.

Léonil Mc Cormick