Vous êtes ici: Saison 2016-2017 >> La ferme des animaux

La ferme des animaux (Hors abonnement)

Du 24 au 27/11/16 et du 2 au 5/3/17

Spectacle familial d’après Georges Orwell à partir de 12 ans
Adaptation et mise en scène de Jean-Paul Andret

70 min

Résumé

Rien ne va plus à la ferme du Manoir : les animaux ne supportent plus d’être traités en esclaves. Qu’importe : la révolution est en marche ! Après l’expulsion du fermier, une société plus belle et plus équitable voit le jour. Les animaux se répartissent les tâches et décident démocratiquement de leur avenir lors d’assemblées générales. Tous essayent d’apprendre à lire et écrire mais peu y parviennent. Rapidement, un fossé se creuse entre ceux qui organisent le travail et ceux qui l’exécutent.

Rapidement un cochon, Napoléon, prend le pouvoir. Petit à petit, ce dictateur va s’arroger des privilèges, faire travailler les autres animaux de plus en plus durement et, surtout, de façon très progressive, démonter une à une les bases de cette société utopique. Avec sa petite armée de chiens, son service de propagande, il se prémunit contre toute tentative d’opposition. Le monde qu’il construit se révèle pire que celui contre lequel les animaux se sont révoltés.

Spectacle transportable dans les écoles !!! Contactez-nous: la tournée est en cours !

« Pourquoi en sommes-nous toujours à végéter dans un état pitoyable ? Parce que tout le produit de notre travail, ou presque, est volé par les humains.  Car l’Homme est notre véritable ennemi.  L’Homme est la seule créature qui consomme sans produire.  Il ne donne pas de lait, il ne pond pas d’œufs, il est trop débile pour pousser la charrue, bien trop lent pour attraper un lapin. Pourtant le voici le suzerain de tous les animaux ! »

 

« Les cours de lecture et d’écriture eurent un vif succès. Les cochons savaient déjà lire et écrire à la perfection. Les chiens apprirent à lire à peu près couramment, mais ils ne s’intéressaient qu’aux sept commandements. Edmée la chèvre, s’en tirait mieux qu’eux. Douce, la jument, apprit toutes ces lettres mais fut incapable d’assembler plusieurs mots.  Malabar, l’étalon ne peut aller au-delà de la lettre D.  Aucun des autres animaux ne put aller au-delà de la lettre A. »

 

« Napoléon, suivi de ses molosses, annonça que dorénavant il ne se tiendrait plus d’assemblées du dimanche matin.  A l’avenir, toutes les questions relatives à la gestion de la ferme seraient tranchées par un comité de cochons, sous sa propre présidence. »

 

 

En rédigeant cette dystopie (société idéale qui vire au cauchemar) en 1945, l’auteur de « 1984 » nous livre une histoire simple, d’une intelligence redoutable qui rappelle les dérives du communisme et du nazisme. Cette pièce est un plaidoyer pour l’Instruction, pour la Politique, pour l’Histoire. A travers un récit ludique, « La ferme des animaux »montre comment une dictature s’installe et se renforce, comment l’absence d’esprit critique, de connaissance du passé, d’intérêt pour la gestion publique amènent les Hommes à construire leur propre enfer. Combien de révolutionnaires aux intentions louables se sont vus « confisquer » leur révolution par un petit groupe qui détourne les idéaux en vue de servir ses intérêts personnels ? L’histoire ancienne et récente regorge d’exemples de ce type.

La pièce a déjà été jouée une quinzaine de fois à La Valette et dans différentes écoles de Bruxelles et du Brabant-Wallon. Accessible à partir de 12 ans, moyennant une préparation adéquate, elle est particulièrement indiquée pour des jeunes de 14 à 18 ans et, bien entendu, pour des adultes.

Equipe Artistique

George Orwell (1903-1950)

L’auteur de « 1984 » a servi dans la police impériale des Indes, en Birmanie, il a vécu comme clochard à Paris, puis comme professeur en Angleterre avant de s’engager en 1936 dans les rangs républicains lors de la guerre civile espagnole. Pendant la 2ème Guerre Mondiale, il est présentateur à la BBC, puis devient le directeur de l'hebdomadaireThe Tribune.

Écrivain, chroniqueur et journaliste politique, son œuvre, riche et variée, porte la marque de ses engagements. Aujourd’hui plus que jamais, George Orwell peut se vanter d’avoir vu juste avant tout le monde. Il demeure d’une actualité inquiétante.

Jean-Paul Andret

Comédien, metteur en scène et journaliste, le grand public connaît surtout Jean-Paul Andret pour son JT de 13h et ses émissions à succès sur RTL-TVI. C’est oublier qu’il a débuté une carrière de comédien professionnel dans les années 60, au Théâtre du Méridien notamment. Il est revenu au théâtre depuis plusieurs années, d’une part en tant que metteur en scène de la troupe du « Télévie » avec laquelle il remporte chaque année un franc succès, le dernier en date étant « Toc, Toc » deLaurent Baffie, et, d’autre part, en tant que fidèle collaborateur du Théâtre de la Valette.

C’est à lui que nous devons la mise en scène de la pièce « Le Banc » de Sibleyras (2013) et la reprise de « La dame en noir » de Mallatratt (2012).

Benoît Strulus

Depuis sa sortie du Conservatoire Royal de BruxellesBenoît Strulus a essentiellement joué dans des comédies au Théâtre Royal des Galeries (« La grammaire » de Labiche) et au Théâtre de la Valette : « Le Bourgeois Gentilhomme » (2007), « Monsieur et Madame Roméo et Juliette » (2008), « Venise sous la Neige » (2013), etc.

En 2015, il a incarné S.M. le Roi Albert Ier dans « Albert, 12h de grâce ».

Actuellement, il continue aussi à voyager avec son seul en scène « La ferme des animaux »d’après Georges Orwell dans une adaptation de Jean-Paul Andret.

Au cinéma, Benoît Strulus a notamment tourné dans « Une chanson pour ma mère » et à la télévision dans « Marie Curie, une femme sur le front ».

Récemment, vous l’avez peut-être vu dans la scène finale de « Les visiteurs : la révolution ».

DSC_9910.JPG DSC_9915.JPG DSC_9922.JPG DSC_9925.JPG DSC_9927.JPG

Représentations

Jeudi à 20h30

  • 24/11
  • 02/03
  • - - / - -
  • - - / - -
  • - - / - -

Vendredi à 20h30

  • 25/11
  • 03/03
  • - - / - -
  • - - / - -
  • - - / - -

Samedi à 20h30

  • 26/11
  • 04/03
  • - - / - -
  • - - / - -
  • - - / - -

Dimanche à 16h00

  • 27/11
  • 05/03
  • - - / - -
  • - - / - -
  • - - / - -